2017 bandeau cap leucate

Historique de l'APPFL - ex ADPFL

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

POURQUOI une Association d'habitants à Leucate-Plage ?

Au début des années 80,

l'urbanisation de Leucate-Plage connaît une extension considérable dans le secteur dit de La Falaise.

Mais les nouveaux propriétaires vont être confrontés à l'inertie de la municipalité pour faire respecter la réglementation sur la hauteur des immeubles, assurer la police de la construction vis à vis des dommages causés par des entreprises de construction, réaliser l'aménagement des sentiers piétonniers qui doivent relier le quartier au reste de Leucate-Plage.

Pour faire valoir leurs droits ils vont créer en 1987 l'Association de Défense des Propriétaires de la Falaise de Leucate (ADPFL) afin d'obtenir de la Mairie qu'elle remplisse ses engagements et ses obligations de service public communal.

Pour comprendre ces difficultés il faut remonter au début des années 1970 :

Dans un contexte de très forte pression foncière provoquée par la création des stations du littoral Languedocien (dont Port-Leucate et Port-Barcarès) et la démoustication des étangs, avec les  grands équipements qui les desservent (autoroutes, voies rapides, stations d'épuration...), un projet très ambitieux d'aménagement et de lotissement de la Falaise, du Briganti jusqu'à la route du Phare, qui doublerait la surface urbanisée de Leucate-Plage, est lancé.

Il est extrêmement original par la procédure utilisée : la maîtrise d'ouvrage, le financement des études et des travaux ne sont pas assurés par la Commune ou par un lotisseur privé comme d'habitude, mais par la centaine de propriétaires fonciers regroupés autoritairement, après enquête publique, dans une Association Syndicale Autorisée d'Aménagement de Leucate-Plage (ASAALP). Elle a pour objet « la réalisation des voies publiques (les propriétaires cèdent 20% de leur terrain pour les voies, réseaux, équipements), l'établissement du projet de remembrement et l'approbation du projet de lotissement ».

L'ASAALP est dirigée par un directeur choisi au sein des représentants élus des propriétaires -les syndics-  avec l'assistance de techniciens privés recrutés par l'Association (ingénieur-conseil, bureau d'étude, géomètre, notaire, urbanistes), le secrétariat étant assuré par la mairie.

Il ne faudra pas moins de 10 ans pour voir le démarrage des travaux en 1980 après moult péripéties et  un coût, entièrement supporté par les propriétaires, passé de 6 à 11,5 millions de Francs. La réception des travaux est faite le 25 juin 1981 et l 'ASAALP vote sa dissolution en AG extraordinaire le 19 août 1984 : « le but de l'association ayant été accompli (...) les ouvrages étant terminés et réceptionnés ont été de plein droit incorporés immédiatement dans le domaine public de la Commune ». Mais il faudra attendre encore 10 ans pour que le Conseil Municipal de Leucate formalise la reprise de la voirie par la Commune !

Pourtant, dès 1981, la Commune qui s'est dotée d'un POS avec un secteur UH délimité par le périmètre de l'ASAALP, délivre des Permis de Construire et très rapidement quelques villas et plusieurs copropriétés (les Maisons de la Falaise, les Coralines...etc) sortent de terre. Les propriétaires de ces logements vont être confrontés alors à plusieurs problèmes mettant en cause la municipalité, ce qui les amène à créer une association pour défendre leurs intérêts, l'ASAALP dissoute n'étant plus en capacité juridique de les régler.

Imprimer

Cotisations à la date du 9/11/2017 : 142 

( 124 en 2016 )

2016 : 18

2017 : 29

2016 : 106

2017 : 113

Cotiser